Historique

Historique :

En l869, Hittorf découvre les rayons cathodiques. Dès lors de nombreux physiciens vont commencer à se passionner pour cette découverte. 

Wilhem Röntgen est l'un d'eux. En 1895, il reproduit l'expérience de Crookes en modifiant plusieurs fois ses paramètres expérimentaux (types de cibles, tensions différentes, etc...).

Schéma d'un tube de Crookes

Le tube de Crookes est un tube à décharges électriques. Il a été inventé par le britannique William Crookes, qui lui a donné son nom. C'est un tube en verre, avec du vide à l'intérieur. Une cathode et une anode sont disposées dans le tube, la différence de tension crée alors des rayons cathodiques, qui sont projetés sur un objet. Ces rayons cathodiques se trouvent être en fait un flux d'électrons.

En se basant sur les travaux de Tesla (Tesla inventa des tubes à très haute tension qui avaient l'étrange propriété de voiler des plaques photographiques et émettaient un rayonnement inconnu qui provoquait la phosphorescence de certains corps), il parvint, le 8 Novembre 1895, à rendre luminescent un écran de platinocyanure de baryum.

Nikola Tesla

C'est alors qu'il décida de reproduire l'expérience dans l'obscurité en plongeant son tube de Crookes dans un caisson opaque. Le résultat se trouve être le même que dans des conditions normales (il n'observe rien de particulier, si ce n'est une fluorescence à l'extrémité du tube). Röntgen décida ensuite de placer différents objets entre le tube fluorescent et l'écran, ceux-ci ayant une densité différente, il observe alors différentes images plus ou moins nettes. Il en déduit alors que le rayonnement traverse la matière d'autant plus facilement que celle-ci est moins dense ou et moins épaisse.

Ces rayons étant inconnus jusqu’alors, il les nomme « X » du nom de l’inconnue en mathématiques.

La première radiographie réalisée est celle de la main de sa femme, Bertha Röntgen (22 décembre 1895, qui nécessita une pose de 20 min.). Dans l'article « Über eine neue Art von Strahlen », le 28 décembre 1895, il publie sa découverte et décroche le prix Nobel de physique. Les rayons X deviennent alors « populaires », les appareils se multiplient dans les foires et deviennent une attraction à ne pas rater.

Première radiographie, c'est la main de Bertha Röntgen

Deux semaines après l’annonce de Röntgen, la première radiographie dentaire est réalisée par le dentiste allemand Walkhoof. Le temps de pose est très long (25 minutes) et la qualité ne permet pas d’effectuer correctement un diagnostic, mais cela ouvre la voie vers d’importantes perspectives.

A partir de 1896, l’utilisation des rayons X dans l’imagerie médicale se répand dans le monde entier. En effet, dès 1947, la France se dote du premier laboratoire de radiologie grâce au docteur Béclère.

De nos jours, les rayons X sont utilisés dans de nombreux domaines, avec différentes formes d’application (Images fixes, films et images 3D). Ils sont principalement utilisés en :

-Médecine

             - L'imagerie médicale

             - La radiothérapie qui consiste à détruire les cellules cancéreuses en les bombardant de rayons, notamment de rayons X.

-Sécurité (aéroports, etc…)

Sécurité aéroports

Image d'un sac de voyage soumis aux rayons X, les différentes couleurs représentent différents matériaux.

-Minéralogie

Cristallographie

Image d'un minerai de quartz, soumis à un microscope utilisant des rayons X

-Astronomie

Astronomie

Image d'un quasar, observé grâce à un téléscope à rayons X (les quasars émettent beaucoup de rayons X).

Page suivante : Qu'est ce qu'un rayon X ?

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site