Une exposition naturelle

Intérressons nous maintenant à l'exposition naturelle. Pour mesurer l'exposition naturelle aux rayonnements, on utilise le sievert, c'est l'unité de référence dans le domaine de l'impact des radiations sur le corps humain.

Les Rayonnements naturels

Il existe 3 sources de rayonnements naturels (ionisants):

 Irradiation liée au rayonnement cosmique

Ce rayonnementt est constitué d'un flux de particules de haute énergie qui se déplacent dans l’espace. Ces particules sont produites par le soleil, ou de sources galactiques ou extra-galactiques.

L’exposition à ces rayonnements est aussi variable suivant l’altitude: au niveau de la mer la dose moyenne est de 0,03 mSv/an alors qu’à 2000 mètres d’altitude elle peut atteindre 1mSv/an

Irradiation liée au rayonnement terrestre

Ce rayonnement provient des éléments naturellement radioactifs ( uranium, radium, radon), la présence de ces éléments explique la différence de rayonnement subit par les populations à l’échelle d’une région. En effet, cette irradiation a une valeur moyenne de 0,4 mSv/an, mais elle peut monter beaucoup plus haut dans certaines régions, par exemple la Bretagne présente une dose de 3.5 msv (pour une année) à cause de la présence de radon (ce gaz émane du sol et peut se concentrer dans les habitations mal ventilées)

Irradiation interne

Cette irradiation (que l'on pourrait aussi traiter de contamination) est d’origine alimentaire , elle correspond à la désintégration du carbone 14 et du potassium 40, présents dans le corps humain ( notamment dans les os).Cette irradiation est pratiquement constante. L’auto-irradiation induit une exposition de 0,2 mSv/an. Elle peut atteindre 5,7mSv/an par inhalation de radon.

Au total, la dose due à la radioactivité naturelle est en moyenne de 2.4 mSv/an.

irradiation naturelle

Page suivante : Les dangers.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site